Paroles

La chanson Plaisirs Charnels de l'album Carpe Diem

Et dès lors qu\'elle éteint la lumière,
Elle bascule dans mon univers,
En gouttant aux plaisirs charnels,
La charmante demoiselle se sent pousser des ailes.

Je dévisage son doux visage,
Ce paysage me donne envie de voyager.
Sous son corps sage, est-elle si sage ?
Je l\'envisage dans des postures qui me font rêver.
Son innocence, je m\'en balance,
En toutes circonstances je ne désir que la combler, car sa présence éveille mes sens,
Cette fille m\'encense de part sa beauté.

Et dès lors qu\'elle éteint la lumière,
Elle bascule dans mon univers,
En gouttant aux plaisirs charnels,
La charmante demoiselle se sent pousser des ailes.

Je l\'a devine édile divine, tendre et câline,
Elle est tout ce qu\'un homme peut rechercher.
Je l\'imagine plutôt coquine, un peu taquine,
Car qui ne voudrait pas l\'approcher ?
Sans me soumettre, je dois l\'admettre,
Elle est parfaite et dans ses yeux j\'aimerais me plonger.
Chaque centimètre, tout ce mal être me tourne la tête et face à elle je ne peux luter.

Et dès lors qu\'elle éteint la lumière,
Elle bascule dans mon univers,
En gouttant aux plaisirs charnels,
La charmante demoiselle se sent pousser des ailes.
(Bis)